Dans l'air du temps

16 juin 2020

 

 

VOUS VOULEZ UN CAFÉ ?

c'est ici

Posté par vovonnette à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 juin 2020

Les sourires du mercredi

 BONJOUR !!

 

Pour les sourires du mercredi, RV ici ↓

Dans l'air du temps

Posté par vovonnette à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2020

Bonjour !!

Si vous voulez me retrouver, c'est ici 

https://vonnette.wordpress.com/

Posté par vovonnette à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2020

la photo du samedi

Poster une réponse 200417053436176348

 

Pour la photo du samedi, j'ai choisi ma petite déco de Pâques que j'ai prise en photo avant de tout ranger jusqu'à l'année prochaine. On est confiné oui, mais bon, ça n'empêche pas de vivre comme d'habitude, MAIS CONFINÉ bien sûr

Poster une réponse 200417053731634589

 

Du made in home, et du acheté à action (de l'année dernière)

photoddusamedi

Les autres participants sont chez Patricia

 

Poster une réponse 200417054706798037 au revoir........................

Posté par vovonnette à 06:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Avec Ma' - Projet 52 - 2020 - semaine 16

Poster une réponse 200417051248155064

 

Voici l'heure de jouer avec Ma'

C'est la semaine 16, et le mot d'aujourd'hui (enfin les mots) :                                                                         les animaux de la ferme

Veaux, vaches, cochons, couvées dirait Perrette, moi je dit ÂNE, j'adore cet animal et je ne manque jamais, au cours de mes promenades d'aller voir l'âne dans un champ voisin.

Ne jamais donner à un âne du pain, même  dur, ça lui abîme les sabots, mieux vaut lui cueillir des pissenlis ou lui donner des carottes, il adore aussi les chardons.

 

Poster une réponse 200417052425718044

 

 

Un âne vit en moyenne une quarantaine d'années.

 

Poster une réponse 200417053128424424

 

Posté par vovonnette à 06:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


16 avril 2020

Confinement ........

TAG d'une confinée (d'après le tag de Mind the gap ici)

 

--- Quest-ce qu'il te manque le plus dans le confinement  (première chose qui vient à l'esprit spontanément)

Voir mes enfants et petits-enfants.

 

--- Quelque chose de positif dans cette période :

Ne plus entendre certains matins : on va en course alors que j'ai pas envie et qu'il ne manque rien. J'y vais une fois par semaine (drive) et SEULE → le rêve !

 

--- La boisson du confinement :

De l'eau, encore de l'eau, toujours de l'eau. Bon, y a quand même l'apéro le week end. Comme d'hab, rien de changé.

 

--- Alors c'est comment le télétravail ?

Retraitée, donc rien à dire sur le sujet.

 

--- La chanson du confinement :

J'écoute mes musiques comme d'hab (surtout dans mes balades quotidiennes). Rien de changer, sauf que mes balades ont raccourci dans le temps (1 petite heure au lieu de...... 2 à 3 h)

 

- La série du confinement :

Bof ! je regarde peu, j'ai un jardin, donc de quoi m'occuper, sinon, j'ai Netflix comme tout le monde.

 

--- Et ta coupe de cheveux :

Ça pousse, ça pousse. Un ptit coup de ciseau sur ma frange du front, sinon comme "chouchou", on verra plus mes yeux. Ça serait dommage !!

Chouchou-yeye

 

--- Le livre du confinement :

J'ai pas changé mes habitudes, je fini la série de Régine Desforges "La bicyclette bleue" (pour le 1er). Y en a 11, j'en suis au 8ème, je me demande si j'irai au bout. Mais j'en ai d'autres, je ne suis pas à cours.

 

--- Des stocks de bouff :

Non, un drive tous les jeudis pour le nécessaire d'une semaine.

 

--- Sur-informée ou sous-informée sur l'épidémie :

Informée. A nous de faire le tri de tout ce qui est dit, car sur le net, on dit tout et n'importe quoi. Une chose est sûre, le virus est mortel. 

 

---Optimiste ou pessimiste  :

De caractère optimiste, heureusement d'ailleurs, j'espère que l'avenir ne me fera pas changer mon état d'être.

 

--- Une citation pour illustrer la pandémie :

Qui vivra verra........... ou pas !  Profitons de ce que la vie nous donne, même si elle ne nous donne pas forcément ce que l'on voudrait, ou  ce qu'on aurait voulu.

 

Je veux vivre

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par vovonnette à 15:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 avril 2020

Avec Ma' - PROJET 52 - 2020 - semaine 15

:7po:

Cette semaine, le mot de Ma' est  "CLOCHE"

Définition du dictionnaire : une cloche est un instrument de musique en métal, en forme de coupe renversée qu'on met en vibration en frappant sa surface extérieure avec un marteau ou sa surface interne avec un battant........

cloches de Pâques.

 

Mais il y a aussi la CLOCHE à fromage :

Cloche-à-fromage-Katana | 4025457118746 | 00007-11874 | Cible-Diffusio

Ce week end, c'est Pâques, mais comme cette année, ce sont des Pâques confinés, les cloches resteront aussi confinées. 

Alors ça, c'est cloche !!

 

joyeuses Pâques

et restez chez vous

 

Posté par vovonnette à 06:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Photo du samedi

Bonjour

Ma photo du jour :

9121

J'ai vu à différents endroits juste devant les passages protégés ce petit personnage qui, je suppose, la nuit est fluorescent afin de signaler le passage piétons. Etant confinée (comme tout le monde), je n'ai pas pu le constater. 

photoddusamedi

Les autres participants sont chez Patricia

ByeBye

 

Posté par vovonnette à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 avril 2020

SOLUTION...........

Poster une réponse 200406084142290529à toutes et tous

Je vous ai dit qu'il y avait les noms de 30 écrivains que voici : en fait 31.

Zola - Duras - Molière - La Fontaine - Flaubert - Voltaire - Racine - Rimbaud - Hugo - BoileauLabernaux - Baudelaire - Camus - Musset - Verne - Dumas - Proust - Teule - Beckette - Houellebeck - Ronsard - Dante - Rousseau - Beauvoir - Beaumarchais - Poe - Sand -  Vian - Gary - ARAGON - Maupassant - (3 me sont inconnus)

"Confiné, il racontait ce qu’il ferait une fois libre, d’ici un mois, dans ces eaux-là.(Zola). Ce moment semble si dur à surmonter… mais les mots, lierre de la pensée, permettent de s’évader un moment, de laisser fuir des maux passants.(Maupassant)

Près de la fontaine (La Fontaine) dont les flots ber(Flaubert)cent l’oreille distraite, des oiseaux volent, terre (Voltaire), et racines (Racine) semblent endormis. Les oiseaux sont là, souverains, beaux, jeunes encore.
Une tribu goguenarde qui boit l’eau (Boileau) et la bénédiction du soleil qui couvre leur air novice.
Le rabot de l’air ne les épuise pas : ils n’en font cas, mus (Camus) par la douceur du jour.
Mus, c’est le mot, mais sans le mouvement : ils se posent, l’arbre vert ne bouge presque pas.
Du mât (Dumas) naturel, ils regardent au loin, plus ou moins anges, peu ou prou st(Proust)atues.
Braves bêtes, la becquée te les rend grands mais où est le bec (Houellebeck) aujourd'hui ?

Le héros poursuit son chemin rêvé. Les ronces ar(Ronsard)dentes frôlent ses pieds.
Il avance, doucement, cherchant une aide, blonde, brune, rousse, au hasard.
Il a beau voir (Beauvoir) toute cette splendeur, il ne s’y trompe pas.
Il a beau marcher (Beaumarchais) par l’esprit, il ne bouge pas en réalité pas.
C’est la force des poètes : se promener sans mouvement, sans de grands efforts.
Voir la vie en beau malgré tout, malgré les épreuves.
L’esprit est une gare : y passent mille idées qui s’enfuient et nous entraînent.
Toujours l’art a gonflé cette voile humaine, cette force : tenir bon, jusqu'au prochain voyage."

Avec la solution, J'en ai retrouvé, mais il m'en manque encore beaucoup. Si vous les trouvez quelque part dites-moi où.

 

Poster une réponse 200406084142290529  à PLUS !!

Posté par vovonnette à 09:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 avril 2020

Exercice pour maintenir vos neurones

smiley-bonjour

 

Si je ne me trompe, on est le Jour 20 du confinement, alors pour tromper l'ennui, je vous propose un petit exercice pour vos neurones.

Dans ce texte se cachent les noms de 30 écrivains de notre belle langue française. Saurez-vous les retrouver ?

Moi, je n'en ai trouvé que  9

Un petit exercice special orthos pour maintenir neurones et phonologie au top 😁



"Confiné, il racontait ce qu’il ferait une fois libre, d’ici un mois, dans ces eaux-là. Ce moment semble si dur à surmonter… mais les mots, lierre de la pensée, permettent de s’évader un moment, de laisser fuir des maux passants.

Près de la fontaine dont les flots bercent l’oreille distraite, des oiseaux volent, terre, et racines semblent endormis. Les oiseaux sont là, souverains, beaux, jeunes encore.
Une tribu goguenarde qui boit l’eau et la bénédiction du soleil qui couvre leur air novice.
Le rabot de l’air ne les épuise pas : ils n’en font cas, mus par la douceur du jour.
Mus, c’est le mot, mais sans le mouvement : ils se posent, l’arbre vert ne bouge presque pas.
Du mât naturel, ils regardent au loin, plus ou moins anges, peu ou prou statues.
Braves bêtes, la becquée te les rend grands mais où est le bec aujourd'hui ?

Le héros poursuit son chemin rêvé. Les ronces ardentes frôlent ses pieds.
Il avance, doucement, cherchant une aide, blonde, brune, rousse, au hasard.
Il a beau voir toute cette splendeur, il ne s’y trompe pas.
Il a beau marcher par l’esprit, il ne bouge pas en réalité pas.
C’est la force des poètes : se promener sans mouvement, sans de grands efforts.
Voir la vie en beau malgré tout, malgré les épreuves.
L’esprit est une gare : y passent mille idées qui s’enfuient et nous entraînent.
Toujours l’art a gonflé cette voile humaine, cette force : tenir bon, jusqu'au prochain voyage."

 

Combien en avez-vous trouvé, moi j'en ai trouvé 9 (avoir d'avoir regardé la solution), lundi, je vous donne tous les noms.

Le nom d'un auteur peut être formé en lisant 2 mots l'un vers l'autre.

 

 

1928002523      et              RESTEZ CHEZ VOUS

 

Posté par vovonnette à 07:34 - Commentaires [9] - Permalien [#]